Présentation

Le design graphique est historiquement lié aux supports imprimés. Ses champs d’intervention sont habituellement ceux de la lisibilité, de la grille, de la surface (que ce soit celle d’un écran ou celle d’une page), du rapport texte-image. L’usager du design graphique est sollicité principalement par le sens de la vue.

En élargissant le contexte à celui de l’espace, et la perception sensible au corps entier, que peuvent permettre les principes d’interaction dans la pratique du design graphique ?

La dématérialisation, ou ce que nous percevons comme tel dans la mise à distance à laquelle nous oblige les écrans, favorise un espace de déploiement inexploré par le design graphique.

Aujourd’hui, le matériau du designer graphique s’étend à l’image en mouvement, au son, pourquoi pas au jeu video. Quelles rencontres peuvent alors s’opérer entre l’usager, l’objet ? Quelle part de cette médiation le design graphique peut-il occuper ? Où se situe l’intervention de l’auteur ?

C’est avec ces questions à l’esprit que les étudiants participant au workshop ont développé leurs projets. En abordant des notions de programmations simples, en supprimant le clavier de l’ordinateur comme interface d’interaction, les étudiants ont pu proposer des bases de réflexion à ces problématiques.

Julien Drochon
Design des Nouveaux Media
ESA Pyrénées – Pau